Du pétrole sur mon bébé ? Non merci !

Hello you !

Comme vous le savez peut-être, mon déclic pour une vie plus saine a été ma santé (intolérances aux pilules, urgences gynéco et autres joyeusetés) et celle de mes futurs enfants (si vous voulez en savoir un peu plus, c’est ici !).

C’est sûrement pour cette raison que le naturel a été une évidence, autant pour moi que pour mon mari. Hors de question de mettre des produits chimiques sur nos (futurs) enfants. Et surtout quand il y a une solution saine pour tout, pour tous les goûts (du fait maison ou du tout prêt avec des compositions saines) et pour tous les porte-monnaie.

Du pétrole sur mon bébé ?

Ce qu’il faut savoir :

  • Les produits conventionnels contiennent des perturbateurs endocriniens (= système hormonal).

Les risques : maladies neurodégénératives, cancers, diabète, trouble de la fertilité.

  • Chaque être humain a un capital chimique. Une femme enceinte transmet ce capital chimique à son enfant (et ce, sur plusieurs générations).
  • Raison pour laquelle il faut faire attention à notre consommation de produits chimiques. Car même si nous pourrions dire « il y en a peu dans ce gel douche », nous nous lavons tous les jours donc l’exposition finale est énorme ! Sans compter qu’il n’y a pas que dans les gels douches qu’il y a des ingrédients chimiques #cocktailexplosif.
  • Les marques conventionnelles se moquent bien de la santé et regardent à l’argent → les ingrédients issus de la pétrochimie coûtent moins cher que les ingrédients sains. Le choix est vite fait.
  • Les huiles minérales → paraffinum liquidum/petrolatum = pétrole = 💀
  • Le talc bouche les pores de la peau. On le remplace par de l’argile blanche !
  • Pour analyser les ingrédients : RDV sur le site La vérité sur les cosmétiques est TOP (le livre du même nom, écrit par Rita Stiens, est encore plus détaillé).

La peau des tout petits est sensible, fragile et perméable.
Protégeons-la !

Ci-dessous, je vous partage plusieurs photos de compositions de produits conventionnels. Les photos ont été prises en grande surface et parapharmacie. Ils contiennent tous des produits chimiques, indésirables et inutiles.

Pour vous permettre de mieux vous y retrouver, je vous laisse une liste avec certains des ingrédients présents, qui à mon sens, sont à connaître.

n.b. : il est utile de savoir que la liste des ingrédients est toujours classée
par ordre décroissant de présence dans le produit.

Zoom sur les ingrédients :

Les Sodium laureth sulfate/Magnésium laureth/Laureth sont obtenus à base de PEG/PPG :
  • « Pour obtenir des PEG et leurs dérivés, on emploie l’oxyde d’éthylène, un gaz hautement toxique. Même si aujourd’hui, pour les obtenir, on travaille avec des procédés de purification modernes sans le dangereux oxyde d’éthylène libre, l’éthoxylation est une affaire hautement explosive qui exige des conditions de sécurité maximale. La substance de base, l’oxyde d’éthylène, est un liquide toxique dont le point d’ébullition se situe à 107,7°C. Très inflammable, il peut exploser en se dissociant. […] Les PEG ou leurs dérivés sont capables de transporter des substances dans la peau. […] les produits de soins sont là pour protéger la peau et ne devraient pas contenir des substances qui la rendent plus facilement perméable pour des matériaux toxiques. » La Vérité sur les cosmétiques
Paraffinum liquidum (hydrocarbures minéraux) / Cera Microcristallina = pétrole 
Dimethicone (= huile de silicone) :
  • Obstrue les pores de la peau, les écailles des cheveux et est très polluant
EDTA (Éthylène Diamine Tétra-Acétique) :
  • « l’EDTA et son ersatz se fixe dans l’organisme et sont difficilement biodégradables. Ceci s’explique par l’interaction entre l’EDTA et les métaux lourds, les substances à fonction hydrogénante ou les micronutriments. […] C’est un scandale que l’EDTA soit encore utilisé alors qu’il serait très facile de le remplacer. » La Vérité sur les cosmétiques
Les Parfums/Fragrances peuvent contenir des phtalates (mélanges parfumants) :
  • « Soupçonnés de nuire au foie, aux reins et aux organes reproducteurs ainsi que d’avoir un effet hormonal. […] Les phtalates sont mis en relation avec la diminution du nombre de spermatozoïdes observée depuis des décennies et de ce fait avec la fertilité masculine déclinante. Ils peuvent aussi nuire au bébé non encore né. » La Vérité sur les cosmétiques
DMDM Hydantoin (= ersatz de formaldéhyde/formol)
  • classé substance cancérigène
La Glycérine 
  • Elle n’est peut être pas végétale (bénéfice du doute) sinon, issue de l’industrie pétrochimique.

Les compositions :


Voici 2 articles pour vous aider concernant les produits chimiques :
Update : RDV ici pour la routine de mon mini avec les alternatives !

J’espère que cet article vous est utile ! N’hésitez pas à commenter si vous avez une question, et surtout à partager si cela peut aider votre entourage !

Aly

VOUS AIMEREZ SÛREMENT

15 comments

  1. Coucou Aly,
    Je me retrouve dans ton article sur le danger de certains cosmétiques, j’avais d’ailleurs fait un article à ce sujet. Lorsque je me suis rendu compte que même sur les produits destinés à nos bout’chou l’industrie se moque de mettre des ingrédients nocifs pour leur santé, j’ai décidé de ne plus attendre d’énième enquête alarmiste et je me suis retournés vers des produits plus sain, naturelle, écologique et j’essaye de plus en plus lorsqu’un produit est terminé de le faire maison. Pour bébé, je préfère rester simple, car un savon surgras très doux type gaiia suffit pour laisser sa peau douce, éviter l’eczéma et autres irritations. On peut ajouter un beurre de karité pour protéger son épiderme et utiliser lors du change un gant lavable préalablement mouillé 😀
    Passe une agréable journée et à bientôt

    1. Coucou 🙂
      Merci de ton retour et pour ce témoignage ! Je suis totalement d’accord avec toi !! Lorsque nous aurons des enfants, ils auront leur savon SÀF comme nous, aloe vera, karité, huile d’avocat, etc… Un cocktail de bonnes choses 🙂
      Je vais te lire 😉
      Très belle journée à toi 😘

        1. Oooh que oui !! Il est super 🙂 une jolie banque d’infos !! J’ai trop aimé le passage que la DME, je voulais en apprendre plus à ce sujet !! 😀

  2. Ton article ravive en moi mon dépit face aux produits de soin conventionnels… Alala… Ne cessons pas de remettre en question nos habitudes, notre manière de consommer. Et si on ne le fait pas pour nous, faisons-le au moins pour nos enfants…

  3. Coucou. Déjà que j’enrage sur les compos de produits conventionnels pour adulte… Mais on en parle de plus en plus et ça c’est déjà une petite victoire

    1. Hello 🙂
      Ils n’ont pas de limite… C’est écœurant ! Mais oui, on en parle de plus en plus.. et beaucoup de personnes changent leur conso ! C’est super !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut