DIY : réaliser un baume à lèvres facilement (avec décryptage de compo)

Hello you !

Pendant facilement une dizaine d’années, j’étais une très grande fan des Labello à la cerise. Ce produit remplissait les critères que je souhaitais : nourrit, colore discrètement les lèvres et sent vraiment très bon ! Je vais commencer par décrypter la composition de ce fameux baume à lèvres. Ensuite, je vous donne ma recette sain’ple et efficace !

Le décryptage de composition du Lab*llo cerise

Lors de mon passage au naturel, j’ai vite déchanté en vérifiant sa (beaucoup trop longue) composition :

  • Polyisobutene (agent liant chimique et très mauvais pour l’écologie)
  • Ricinus Communis Seed Oil (huile de Ricin)
  • Octyldodecanol (huile synthétique)
  • Pentaerythitryl Tetraisostearate (émulsifiant)
  • Hydrogenated Polydecene (substance de soin – chimique)
  • Candelilla cera (cire végétale)
  • Myristyl Myristate (gélifiant origine végétale)
  • Butyrospermum parkii butter (beurre de Karité)
  • Cera Microcristallina (agent liant – cire de paraffine (pétrole) – chimique)
  • Isopropyl Palmitate (huile synthétique)
  • Synthetic Wax (agent antistatique – cire de paraffine (pétrole) – chimique)
  • Ethylhexyl Methoxycinnamate (filtre UV – chimique)
  • Polyglyceryl-3 Diisostearate (émulsifiant)
  • Butyl Methoxydibenzoylmethane (filtre UV – chimique)
  • Prunus Amygdalus Dulcis Oil (huile d’Amande douce)
  • Simmondsia Chinensis Oil (huile de Jojoba)
  • Mangifera Indica Fruit Juice (jus de mangue)
  • Citrus Aurantifolia Fruit juice (extrait d’huile essentielle de Lime)
  • Tocopheryl Acetate (Vitamine E)
  • Vitis Vinifera Seed Oil (huile de Pépins de Raisin)
  • Bisabolol (agent actif)
  • Glycerin (hydratant)
  • Mica (colorant)
  • Propylene Glycol (conservateur – chimique)
  • Aqua Neohesperidin Dihydrochalcone (Saccharine – chimique)
  • BHT (antioxydant chimique)
  • Silica (acide salicilique – abrasif)
  • Citric Acid (substance tampon – origine biotechnologique)
  • Trideceth-9 (émulsifiant – chimique)
  • Limonene (origine végétale – substance odoriférante)
  • Eugenol (origine végétale – substance odoriférante)
  • Linalool (origine végétale ou chimique – substance odoriférante)
  • Benzyl salicylate (origine végétale ou chimique – substance odoriférante)
  • Geraniol (origine végétale ou chimique – substance odoriférante)
  • Parfum (terme générique)
  • CI 77891 (colorant blanc), CI 15850 (colorant rouge), CI 45380 (colorant rouge), CI 15985 (colorant jaune-orange), CI 77499 (colorant noir)

La liste des ingrédients est incroyablement longue. De plus, sur les 40 ingrédients, 10 sont vraiment mauvais pour le corps mais également pour la planète.

Petit point sur les BHT et BHA :

Ils sont vraiment à fuir. Voici ce qu’en dit Rita Stiens, auteure et journaliste allemande, dans son livre La Vérité sur les Cosmétiques :

« Le BHT (Butylhydroxytoluène) et le BHA (Butylhydroxyanisole) sont encore et toujours employés comme antioxydants dans toute une série de matières premières lipophiles (huileuses), pour les empêcher de rancir. Le magazine allemand des consommateurs, Ökotest, constate en ce qui concerne le BHT et le BHA : « Dans les tests sur les animaux sont apparus des modifications du système immunitaire et de la formule sanguine, de la thyroïde et du foie. Le BHT et le BHA se fixent dans les tissus humains et atterrissent dans le fœtus. Ils sont connus pour être des déclencheurs d’allergies. » Comme ils peuvent être remplacés sans problème par l’antioxydant naturel Tocophérol (Vitamine E), il n’y a aucune raison de continuer à les utiliser. »

La Vérité sur les Cosmétiques

Malheureusement, cette compo n’est qu’un exemple… Si vous consommez un baume à lèvres conventionnel différent de celui-ci, n’hésitez pas à vérifier ses ingrédients sur le site La Vérité sur les Cosmétiques !

Pour en savoir plus sur les produits chimiques à éviter et si vous ne l’avez pas encore lu : Plus de produits chimiques sur mon corps : lesquels éviter ? 

Le DIY : réaliser un baume à lèvres facilement

La recette est très simple et composée de mes ingrédients chouchous : le beurre de karité et l’huile végétale d’avocat. Les lèvres sont laissées douces et bien nourries. Parfois, je choisis de colorer le mien pour retrouver celui qui me plaisait tant.

Ce baume se compose de seulement 4 ingrédients principaux et 2 options !

Les ingrédients pour 6ml :
  • 1,5g de cire d’abeille bio : épaississant, filmogène, donne un toucher très doux, anti-inflammatoire, facilite la cicatrisation (option vegan : cire de candelilla)
  • 2,5g de beurre de karité bio • : répare, régénère, apaise, cicatrise, nourrit
  • 2g dhuile d’avocat bio • nourrit, protège, assouplit, régénère, cicatrise
  • 1 goutte de vitamine E : antioxydant (prolonge la durée de conservation)
Les options :
  • 4 gouttes de fragrance : celle de votre choix
  • 4 à 12 gouttes maximum de colorant Rouge Baiser (non vegan)
    OU 3 à 10 gouttes maximum de Rouge Grenadine (vegan) : colore dans les tons roses à rouges 
n.b. : le dosage du colorant dépend de vos attentes ; plus il y en a plus la couleur est intense – 5/6 gouttes me conviennent !
Le matériel :

Une casserole, un bain-marie (ou un bol résistant à la chaleur ex: inox), une balance précision, un mini fouet et un contenant tube pour baume à lèvres

La procédure :
  1. Nettoyer son plan de travail ainsi que ses mains, puis préparer et désinfecter (alcool 70°C) le bain-marie, le mini fouet et le contenant
  2. Peser la cire, le beurre de karité et l’huile d’avocat puis les mettre au bain-marie à feu doux
  3. Une fois que la cire a fondu, retirer du feu
  4. Ajouter rapidement la Vitamine E, le colorant et la fragrance en mélangeant activement entre chaque ajout pour homogénéiser (si le mélange s’est un peu solidifié, replacer quelques secondes au bain-marie)
  5. Couler la préparation dans le contenant et laisser refroidir une dizaine de minutes au réfrigérateur
n.b. : ce baume à lèvres se conserve au moins 6 mois.

N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé si vous testez ce baume et me poser des questions, si vous en avez !

Cet article n’est pas sponsorisé. Les liens d’affiliation sont marqués d’un •

Aly

VOUS AIMEREZ SÛREMENT

13 comments

  1. Hello Aly,
    Merci pour la recette je viens de la réaliser sans fragrance ni colorant.
    Je pense avoir un peu trop bien nettoyé mon tube avec l’alcool à 70°, le baume à gardé l’odeur et un petit gout.
    Ca t’es déjà arrivé?

    Merci et bonne continuation 🙂
    Alice

  2. Hello Aly,

    je te suis sur IG depuis quelques mois après avoir découvert ton compte par Isadora et Marisa et au fur et à mesure que je lis les articles de ton blog (que j’ai décidé de consulter pour la première fois cet après midi lol) , ça me donne vraiment envie de changer ma façon de consommer (dans tous les sens, pas seulement pour la nourriture) d’abord pour moi et ensuite pour ma famille.
    Mais pour être honnête ça fait facile 2 ans que je me dis que je vais me lancer sans jamais vraiment le faire car difficile de trouver le temps.
    Même si j’avais déjà commencé par mes soins capillaires que je faisais tout maison (j’aime beaucoup tout ce qui touche aux cheveux et j’ai aimé aussi me documenter sur le sujet), je suis retournée aux produits industriels pour « optimiser » mon temps. J’ai conscience que la société nous pousse à la consommation auto-destructive mais il faut avouer que « se lancer », « tout changer » n’est pas un choix façile à faire car dans un sens il s’agit aussi de briser nos barrières familiales et culturelles, surtout en ce qui concerne la bouffe (étant gabonaise et mariée à un guadeloupéen, clairement la viande ON AIME)

    En tout cas désolé pour le pavé 😀 mais je voulais simplement te dire MERCI parce que grâce à ton IG et ton blog, je découvre que mis à part les produits cosmétiques, il y a tellement de choses qu’on peut faire soi-même (moi aussi je suis une vraie team tambouille dans l’âme, mais qui a juste besoin de se bouger et de se lancer 🙂 🙂 🙂 )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut