DIY : créer des savons ultra doux « peaux sèches et sensibles »

Hello you !

En avril dernier, je me suis enfin lancée dans la tambouille de SAVONS fait maison, de A à Z (#fierté). J’en faisais une montagne mais finalement c’est loin d’être compliqué. La base est de bien s’informer afin de se sentir assez à l’aise pour pouvoir commencer.

Je vous conseille très fortement de commencer par lire (autant de fois que nécessaire) le super article de Bioté Naturelle sur le sujet. Il est complet, très bien écrit et tout est bien expliqué. Ensuite, histoire de tout mettre en place et de rendre le procédé plus concret, je vous conseille de visionner la vidéo de Marine du blog Idées Nocturnes.  

La saponification à froid : Qu’est-ce que c’est ?

Le savon se crée grâce à la réaction entre un corps gras et une base forte, de la soude pour les savons durs. Il s’agit du procédé le plus sain et respectueux qu’il existe pour créer des savons. Les ingrédients gardent leurs propriétés et ils sont naturellement riches en glycérine (qui apporte douceur et hydratation).

« La saponification est une réaction totale : elle continue jusqu’à épuisement de l’un des réactifs (huiles ou soude). Pour garantir qu’il n’y a plus de soude dans le savon fini, il faut qu’il y ait un excès d’huiles, c’est-à-dire qu’il n’y ait pas tout à fait assez de soude pour transformer toute l’huile en savon. La saponification s’arrêtera alors quand toute la soude sera consommée et il restera de l’huile non saponifiée dans le savon final. Le savon sera dit « surgras ». Ce « surgraissage » va apporter une plus grande douceur et des propriétés nourrissantes et adoucissantes au savon.

La saponification est une réaction assez lente à température ambiante. En saponification à froid, le savon doit donc subir une « cure » (temps de séchage) d’au moins 4 semaines après fabrication, pour laisser à la saponification le temps de bien se terminer. La cure permet aussi de sécher le savon. »

Aroma-zone

DIY : créer des savons ultra doux « peaux sèches et sensibles »

Pour mes 1ers savons, je voulais créer ma propre recette avec nos huiles préférées (avocat, olive, coco) et bien-sûr du beurre de karité. Je souhaitais que mes savons soient :

  • ultra doux, surgras à 8%
  • adaptés aux peaux sensibles & sèches
  • pour toute la famille

Ne me sentant pas super à l’aise avec la manipulation de soude pure, j’ai fait le choix d’utiliser de la lessive de soude. Il s’agit d’un mélange prêt-à-l ’emploi de soude et d’eau (trouvé chez Leroy Merlin pour – de 2€/litre).

n.b. : attention à ne pas se tromper avec le bicarbonate ou les cristaux de soude.
Les conseils de sécurité à respecter concernant la soude :
  • porter des lunettes, un masque, des gants
  • protéger le sol (avec un sac poubelle par exemple)
  • protéger son corps (avec des vêtements qui couvrent bien)
  • conserver la lessive de soude à l’abri des enfants
Les ingrédients (pour environ 700g de savon après séchage) :
  • 210g d’huile d’olive vierge bio (35%) : très douce, calmante, émolliente, nourrissante, antioxydante
  • 180g de beurre de karité bio (30%) : protège, nourrit, régénère, apaise, cicatrise
  • 120g d’huile de noix de coco bio (20%) : très douce, nourrit en profondeur, apaise, elle apporte un pouvoir moussant et une belle onctuosité aux savons
  • 90g d’huile d’avocat bio (15%) : assouplit, protège, régénère, fortifie, apaise, cicatrise, elle permet également d’obtenir une belle mousse onctueuse aux savons 
  • 257,6g précisement de lessive de soude : Réactif permettant de transformer les huiles en savon
  • 5ml de vitamine E : antioxydant naturel (évite le rancissement des huiles)
  • 20g de miel bio de qualité et respectueux des abeilles (optionnel)
  • 10ml de fragrance (optionnel) : celle de votre choix
n.b. : pour la SÀF, j’utilise les produits bruts et bio de la marque Naissance qui ont un très bon rapport qualité/prix ; je prends l’huile d’olive bio Terra Delyssa, en grande surface.
Le matériel :

1 seau, 1 casserole, 1 bain-marie (ou bol résistant à la chaleur – ex : inox), une balance précision, un bol doseur en verre (ex : pyrex), une maryse, un mixeur plongeant, une paire de lunettes de protection, des gants, un masque et des moules

La procédure :
  1. Nettoyer son plan de travail ainsi que ses mains, préparer et désinfecter (alcool 70°C) le matériel et protéger le sol.
  2. Peser le beurre de karité et l’huile de coco et les faire fondre au bain-marie à feu doux.
  3. Peser les huiles d’olive et d’avocat et les mettre dans le seau.
  4. Une fois que le beurre de karité et l’huile de coco ont fondu, les verser dans le seau.
  5. Mettre les lunettes de protection, les gants et le masque avant de manipuler la lessive de soude.
  6. Peser la soude dans le bol doseur en verre.
  7. Verser la lessive de soude dans le seau avec précaution.
  8. Mixer à l’aide d’un mixeur plongeant jusqu’à l’obtention de la trace.
  9. Ajouter la vitamine E et les options souhaitées (miel/fragrance).
  10. Mélanger une dernière fois afin d’homogénéiser la pâte à savon.
  11. Couler dans les moules, puis décorer si vous le souhaitez.
  12. Couvrir d’un linge propre et laisser sécher 48h avant de démouler avec les gants.
  13. La dernière étape c’est la cure : attendre 6 semaines avant de les utiliser. On les laisse dans un endroit sec et à l’abri de la lumière.
Important :

Il faut laisser le savon 48h dans son moule avant de le démouler. Ensuite, on le laisse en cure pendant 4 à 6 semaines avant toute utilisation.

J’espère que ce partage vous a plu, n’hésitez pas à commenter si vous avez une question ! Et retrouvez d’autres DIY ici ♥

Aly

VOUS AIMEREZ SÛREMENT

40 comments

  1. Génial de A à Z ☺👍🏾. Ça y est c’est décidé je m’y mets pendant les vacances. Petite question : où trouves-tu les fleurs séchées stp ? C’est trop jolie sur le savon ☺.

    1. Je suis contente que l’article t’ait plu et motivée 🙂
      Alors j’ai acheté les fleurs séchées en herboristerie, sinon il y a des camomilles séchées au rayon Bio à Auchan ! Je pense que tu peux aussi prendre de la lavande fraîche et la faire sécher 🙂

  2. Toi gentiiiiiiiiiiiiiiiiiiille, de partager 😩🙌 !!

    « Conserver la lessive de soude à l’abri des petites mains » : bon bah tant pis pour moi…

    🙈 Bisous ma keupine

    1. Je suis contente que ça te plaise 🙂 Quelque chose me dit que tu vas créer le 1er dans pas très longtemps 😉 ça te semblera encore moins flippant !! 🙂

  3. Coucou,
    Merci, pour ton article très complet ça me motive à poursuivre. J’étais comme toi, j’avais peur de jouer au apprentie chimiste😨 mais (toi, Mademoiselle Grenadine et Brin de Mélisse) vous m’avez motivé.
    Bisous 😉

  4. Dis donc, ces savons ont l’air superbes ! J’adore ceux à l’huile d’avocat, ce sont mes chouchous 😄 Très bon article ma belle, ça me donne envie de savonner !

  5. Super ma jolie, vraiment je suis contente de te voir rayonner dans la saponification et j’ai hâte de tester celui que tu m’as gentiment offert des fin juin 😀
    Je sens que tu es addict haha, j’ai hâte de voir tes prochaines créations 😘

    1. Merci pour ton mot Marine, ça me fait plaisir 🙂
      J’espère qu’il te plaira !! ♥
      Et oui, je voulais faire seulement une seule sorte de savon pour faire simple et minimaliste mais l’envie de créer est très forte, je sais que tu comprends cela 😉 😘

  6. C’est bon tu m’as motivée, je vais me lancer (ça fait des mois que j’y pense ahah) ! Juste une petite question, où as-tu acheté ta balance de précision stp ? Celle d’AromaZone n’a pas de très bons avis …

    1. Aaah cool 😀 je suis contente que cet article ait pu t’aider !!
      En revanche, je ne vais malheureusement pas t’aider concernant la balance car j’ai celle d’AromaZone :/
      Je n’ai pas encore bien prospectée pour en changer (pour le moment, elle fonctionne très bien) !

  7. Bonjour,
    Petite question à la suite de votre article, est ce que la vitamine E est obligatoire ?
    Dans l’attente de votre réponse.

    1. Bonjour,
      La vitamine E n’est pas obligatoire si les huiles en contiennent déjà ou si elles ne sont pas fragiles. Elle évite le rancissement des huiles, c’est mieux de la mettre 😉

        1. Oh mais de rien 😉
          Non le cosgard ne sert à rien dans les savons car il sert à conserver les produits composés d’une phase aqueuse et il n’y en a pas dans les savons finis (l’eau de la lessive de soude est « mangée » par les huiles) 🙂
          Il faut soit mettre la Vitamine E soit rien 🙂

  8. Bonsoir,
    Je souhaite connaître l’équivalence pour la LESSIVE DE SOUDE (257,6g) sachant que je vais utiliser de la soude pure et de l’eau.
    Merci pour votre aide

    1. Bonsoir,
      Je ne peux malheureusement vous aider. Je n’ai jusqu’alors pas fait de savon avec de la soude pure. La lessive de soude est pour moi plus pratique et je me sens plus à l’aise !
      Bonne soirée !

  9. Bonjour Aly ! Voilà je viens de démouler mes premiers savons ! Ça me plait ! Maintenant la cure commence et je me pose une question (il ne me semble pas avoir vu la réponse…) dois je couvrir les savons le temps de la cure ou les laisser à l’air libre…là ils sont sur une grille…
    Merci !
    Et encore merci de m’avoir donné le petit coup de confiance qu’il me manquait pour me lancer ….tout ça grâce à ton article !

    1. Hello Maud !
      C’est super, je suis contente que tu aies pu sauter le pas un peu grâce à l’article !! 😀
      Pour couvrir les savons ou non pendant la cure, je les laisse sécher tranquillou à l’air libre !

  10. Bonjour, super merci pour cette recette. Je compte aussi me lancer et utiliser cette recette. Cependant, je souhaite utiliser de la soude caustique PURE, quelle quantité de soude et d’eau dois je utiliser svp ? Merci ! 😊

    1. Hello,
      De rien 😊
      Je n’ai pas fait de recherche pour les quantités de soude pure car je préfère l’utilisation de la lessive de soude !

  11. Bonjour. Pouvez-vous me dire svp à combien est la concentration en eau pour cette recette? 29%, 30% ou plus? Et peut on ajouter de la purée d’avocat avec l’huile d’ avocat? Merci

    1. Bonjour, j’ai fait les calculs avec la lessive de soude uniquement. Je n’utilise pas de soude pure donc je n’ai pas la réponse.
      Pour la purée d’avocat, je n’ai jamais testé – pourquoi pas mais après l’obtention de la trace 🙂

  12. Bonjour, merci pour cette recette qu’il me tarde d’essayer. Jai une petite question : la vitamine E est elle obligatoire sachant qu’elle est deja bien presente dans l’huile d’olive ? Et sinon, est ce que les quantites des autres ingrédients changent ?
    Merci beaucoup 🙂

    1. Hello Noémie,
      Non elle n’est pas obligatoire, c’est par précaution 🙂
      Si tu n’en mets pas, le reste ne change pas car c’est un ajout à la recette de base 😊

  13. Bonjour, à quelle température doit être l’ensemble des huiles pour verser la lessive de soude. Et à quel moment versez-vous le surgraissage ?

    1. Bonjour,
      Les huiles sont à température ambiante : l’huile de coco & le beurre de karité fondus sont mélangés aux huiles à température ambiante, et le mélange attend le temps de peser la lessive de soude !
      Le surgraissage se fait naturellement lors de la cure, en séchant 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.