DIY : Fabriquer un baume à lèvres 💋 (+ analyse de la composition d’un Labello)

Hello !

Pendant facilement une dizaine d’années, j’étais une (très grande) adepte des Labello à la cerise 🍒 ! Ce produit remplissait les critères que je souhaitais d’un baume à lèvres : hydrate, colore discrètement les lèvres et sent suuuper booon ! 🍒

Lors de mon passage au naturel, j’ai vite déchanté en vérifiant sa (beaucoup trop longue) composition :
– Polyisobutene (agent liant chimique et très mauvais pour l’écologie)
– Ricinus Communis Seed Oil (huile de Ricin)
– Octyldodecanol (huile synthétique)
– pentaerythitryl Tetraisostearate (émulsifiant)
Hydrogenated Polydecene (substance de soin – chimique)
– Candelilla cera (cire végétale)
– Myristyl Myristate (gélifiant origine végétale)
– Butyrospermum parkii butter (beurre de Karité)
Cera Microcristallina (agent liant – cire de paraffine (pétrole) – chimique)
– Isopropyl Palmitate (huile synthétique)
Synthetic Wax (agent antistatique – cire de paraffine (pétrole) – chimique)
– Ethylhexyl Methoxycinnamate (filtre UV – chimique)
– Polyglyceryl-3 Diisostearate (émulsifiant)
Butyl Methoxydibenzoylmethane (filtre UV – chimique)
– Prunus Amygdalus Dulcis Oil (huile d’Amande douce)
– Simmondsia Chinensis Oil (huile de Jojoba)
– Mangifera Indica Fruit Juice (jus de mangue)
– Citrus Aurantifolia Fruit juice (extrait d’huile essentielle de Lime)
– Tocopheryl Acetate (Vitamine E)
– Vitis Vinifera Seed Oil (huile de Pépins de Raisin)
– Bisabolol (agent actif)
– Glycerin (hydratant)
– Mica (colorant)
– Propylene Glycol (conservateur – chimique)
– Aqua Neohesperidin Dihydrochalcone (Saccharine – chimique)
BHT (antioxydant chimique)
– Silica (acide salicilique – abrasif)
– Citric Acid (substance tampon – origine biotechnologique)
Trideceth-9 (émulsifiant – chimique)
– Limonene (origine végétale – substance odoriférante)
– Eugenol (origine végétale – substance odoriférante)
– Linalool (origine végétale ou chimique – substance odoriférante)
– Benzyl salicylate (origine végétale ou chimique – substance odoriférante)
– Geraniol (origine végétale ou chimique – substance odoriférante)
– Parfum (terme générique)
– CI 77891 (colorant blanc), CI 15850 (colorant rouge), CI 45380 (colorant rouge), CI 15985 (colorant jaune-orange), CI 77499 (colorant noir)

La liste des ingrédients est incroyablement longue et accablante ! Sur les 40 ingrédients, 10 sont vraiment mauvais pour le corps mais également pour la planète. Nous pourrions en compter 11 avec la glycérine, mais celle-ci peut être végétale (surtout dans les cosmétiques bio) tout comme synthétique ou encore, être issue de la pétrochimie…

Petit point sur les BHT et BHA : ils sont vraiment à fuir (comme la peste) ! Voici ce qu’en dit Rita Stiens, auteure et journaliste allemande, dans son livre La Vérité sur les Cosmétiques :

« Le BHT (Butylhydroxytoluène) et le BHA (Butylhydroxyanisole) sont encore et toujours employés comme antioxydants dans toute une série de matières premières lipophiles (huileuses), pour les empêcher de rancir. Le magazine allemand des consommateurs, Ökotest, constate en ce qui concerne le BHT et le BHA : « Dans les tests sur les animaux sont apparus des modifications du système immunitaire et de la formule sanguine, de la thyroïde et du foie. Le BHT et le BHA se fixent dans les tissus humains et atterrissent dans le fœtus. Ils sont connus pour être des déclencheurs d’allergies. » Comme ils peuvent être remplacés sans problème par l’antioxydant naturel Tocophérol (Vitamine E), il n’y a aucune raison de continuer à les utiliser. »

Malheureusement, cette compo n’est qu’un exemple… Si vous consommez un baume à lèvres conventionnel différent de celui-ci, n’hésitez pas à vérifier ses ingrédients sur le site La Vérité sur les Cosmétiques !

Pour en savoir plus sur les produits chimiques à éviter et si vous ne l’avez pas encore vu, je vous invite à lire un de mes précédents articles : Plus de produits chimiques sur mon corps ⛔ : lesquels éviter ? 


Bon, passons à la recette du baume à lèvres 💋 ! Nous retrouvons mes deux chouchous, à savoir le beurre de Karité et l’huile végétale d’Avocat, qui assurent de jolies lèvres douces et bien nourries. Je choisis de colorer le mien pour retrouver celui qui me plaisait tant 😊 (et oui, le naturel nous permet beaucoup de chose !)

Ce baume se compose de seulement 4 ingrédients principaux, la fragrance et le colorant étant optionnels (par exemple, je garde la même base pour celui de Monsieur mais je prends soin de ne pas lui mettre le colorant 😏).

Les ingrédients de base (pour 6ml) :
CIRE D’ABEILLE – 1,5g : Épaissit et renforce le pouvoir filmogène des baumes à lèvres (option 
Vegan → cire de Candelilla) 🍃
BEURRE DE KARITÉ – 2,5g : Répare, régénère, apaise, cicatrise, hydrate, nourrit 🍃
HUILE VÉGÉTALE D’AVOCAT – 2g : Nourrit, protège, assouplit, régénère, cicatrise 
🍃
VITAMINE E – 1 goutte : Antioxydant (prolonge la durée de conservation) 🍃

Les options :
FRAGRANCE – 4 gouttes : celle de votre choix 🍃
COLORANT  non vegan « ROUGE BAISER »  4 à 12 gouttes max : Carmin intense ou alors le « ROUGE GRENADINE » qui est vegan 3 à 10 gouttes max : Colore dans les tons roses à rouges 🍃
À savoir : le dosage du colorant dépend de vos attentes. Évidemment, plus il y en a plus la couleur est intense et beaucoup moins discrète (de mon côté, 5/6 gouttes me conviennent) !

PS : mes ingrédients viennent du site Aroma-zone excepté le beurre de Karité qui vient de chez Waam Cosmetics.
IMG_3005Le matériel :
Une casserole, un bain-marie (ou un bol résistant à la chaleur ex: inox), une balance précision, un mini fouet et un contenant vide – tube pour baume à lèvres (disponible ici ou ici ou )

La procédure :
1. Nettoyer son plan de travail ainsi que ses mains, puis préparer et désinfecter (alcool 70°C) le bain-marie, le mini fouet et le contenant
2. Peser la cire, le beurre de Karité et l’huile d’Avocat puis les mettre au bain-marie à feu doux
3. Une fois que la cire a fondu, retirer du feu
4. Ajouter rapidement la Vitamine E, le colorant et la fragrance en mélangeant activement entre chaque ajout pour homogénéiser (si le mélange s’est un peu solidifié, replacer quelques secondes au bain-marie)
6. Couler la préparation dans le contenant et laisser refroidir une dizaine de minutes au réfrigérateur

Ce baume à lèvres se conserve au moins 6 mois.

IMG_3010

2016-10-04 15.43.54

N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé si vous testez ce baume et me poser des questions, si vous en avez !

Aly

Publicités

6 commentaires sur “DIY : Fabriquer un baume à lèvres 💋 (+ analyse de la composition d’un Labello)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s